La chandeleur, un moment familial chargé d'histoire(s)

La chandeleur, un moment familial chargé d'histoire(s)

Origine de la chandeleur

La Chandeleur, autrefois "Chandeleuse", se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Son nom vient du mot "chandelle", ou “candela” en latin.

Dans les croyances et traditions, elle est directement liée aux notions de lumière, de purification, de fécondité et de prospérité.

D’un point de vue Romain

Aux alentours du 15 février, le peuple fêtait le dieu de la fécondité, Lupercus, lors des jours de la fertilité (Luperculia). Le début de la saison des amours chez les oiseaux en était certainement à l’origine. Les croyants parcouraient alors les rues de Rome en agitant des flambeaux.

D’un point de vue Celte

L’hiver arrivant à sa fin, le 1er février était la fête d’Imbolc, ou fête de la purification de l’eau, dans le but de favoriser fertilité et fécondité liées au retour à la vie de la biosphère en fin de période froide.

D’un point de vue catholique 

L’Eglise a entreprit dès la fin de l'empire romain un vaste chantier de remplacement des rites païens par des fêtes religieuses. Ainsi, le pape Gélase 1er remplaça au Vè siècle le vieux rite païen des lupercales par une fête religieuse, la fête de la Chandeleur, commémorant la présentation de l’enfant Jésus au temple 40 jours après Noël, jour de sa naissance.

Cette fête devînt par la suite la fête de la purification de la vierge, en 1372, à Avignon. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, car dans les églises, les torches sont remplacées par des chandelles bénies que l'on conserve allumées, autant pour signifier la lumière que pour éloigner le malin, les orages ou la mort, et espérer que les semailles d'hiver produiront les bonnes moissons de l'été prochain.

Du point de vue de la météo

Rien de tel qu'un vieux proverbe français pour exprimer cette idée :

Si le deuxième de février
Le soleil apparaît entier
L'ours étonné de sa lumière
Se va mettre en sa tanière
Et l'homme ménager prend soin
De faire resserrer son foin
Car l'hiver tout ainsi que l'ours
Séjourne encore quarante jours

Du point de vue des crêpes

Ce disque doré rappelle le soleil, dont le retour commence enfin à se préciser. La crêpe était faite à l’origine avec du froment de la moisson précédente, que l'on utilisait ainsi en quantité car les futures moissons arrivaient à grands pas. Voilà sans doute pourquoi la crêpe est si populaire en Bretagne.

Les paysans faisaient sauter la première crêpe d’une main en tenant une pièce d'or dans l’autre, le tout aux lueurs des chandelles, qui par ailleurs évitaient à la cuisine de rester enfumée trop longtemps.

La pièce d'or était alors enroulée dans la crêpe, avant d'être portée en procession par toute la famille jusqu’en haut de la plus grande armoire pour une année entière. Cette crêpe ne moisissait pas, protégeant ainsi les récoltes du même facteur de pertes, ou en tout cas si elle moisissait ce n'était pas bon signe. Les débris de la crêpe étaient récupérés l'année suivante et la pièce d'or pouvait être donnée à une personne dans le besoin, histoire de porter chance !

Recette de la pâte à crêpes

Temps de préparation : 15 minutes

Rations: 5 personnes

Matériel spécifique : 2 poêles spéciales crêpes pour 2 fois plus d'efficacité (conseil avisé)

Ingrédients :

  • 250g de farine de farine T45 ou T55
  • 30 grammes de sucre
  • 1 grammes de sel
  • 4 oeufs
  • 50 cl de lait légèrement tiède
  • 60 grammes de beurre doux fondu
  • 1 zeste rapé d'orange
  • 7 cl de bière ou 5cl de liqueur de pommes sauvages
Réalisation :
Mélangez au fouet, la farine, le sel, le sucre, les zestes et les œufs puis incorporez le lait petit à petit. Passez au chinois et ajoutez délicatement le beurre fondu. Plus simplement vous pouvez mettre tous les ingrédients dans un blender pour avoir un appareil lisse. Il suffira d'ajouter ensuite le beurre fondu. Dans les 2 cas il est préférable de laisser reposer la pâte au frais, le temps de préparer l'accompagnement, par exemple.

La pâte à crêpes est déclinable à l'infini. Il est possible de changer la farine (maïs, sarrasin), ou d'y ajouter des éléments aromatiques comme le cacao, quelques épices ou nos liqueurs préférées.

Accompagnements

Miels, pâtes à tartiner, confitures, compotées, fruits ou zests frais, il existe de multiples combinaisons possibles pour agrémenter ce standard populaire.

En voici un exemple :

  • 4 grosses poires juteuses et savoureuses cuites en compotée (10 minutes)
  • ajout de caramel au beurre salé nature, au chocolat ou au piment d'Espelette en fin de cuisson

Pour fêter la chandeleur comme il se doit, nous vous proposons 20% de réduction sur les 3 produits originaux à découvrir ci-dessous, avec le code CHAND19

Nous baissons pour l'occasion nos frais de port à 40 € HT


A vos crêpes !




Posted on 30/01/2019 Home, Recettes 0 117

Laisser un commentaireLaisser une réponse

Vous devez être connécté pour poster un commentaire..

Archives du blog

Catégories du blog

Derniers commentaires

Aucun commentaires

Recherche (Blog)

Menu